Women's Sports: Johnson-Thompson believes consistency is key in hunt for world heptathlon

  •  PA Sport

Katarina Johnson-Thompson espère qu'elle a oublié ses erreurs avant sa quête du titre mondial d'heptathlon.

La jeune femme de 26 ans old est l'un des plus grands espoirs de médailles de la Grande-Bretagne aux Championnats du monde avant l'heptathlon, qui débutera mercredi à Doha.

Elle a fait un cauchemar au saut en longueur à Pékin en 2015, de mauvais lancers lui ont coûté aux Jeux olympiques de Rio et un échec au saut en hauteur a ruiné ses espoirs de médaille mondiale à Londres il y a deux ans.

Mais depuis En mars de l'année dernière, elle a remporté le titre mondial de pentathlon en salle, la couronne d'heptathlon des Jeux du Commonwealth et l'argent européen à Berlin.

Johnson-Thompson semble avoir éradiqué les erreurs après avoir déménagé pour s'entraîner en France près de trois ans mais sait qu'une erreur coûtera cher.

"J'espère que oui (que les erreurs sont terminées). Évidemment, on ne sait jamais avec l'heptathlon – il y a tellement d'occasions différentes d'avoir ces dérapages », a-t-elle déclaré.

« Vous obtenez de mauvaises performances et de bonnes performances. Malheureusement, le niveau auquel se trouve l'événement à la minute où une glissade vous coûtera des médailles, même si ce n'est qu'une petite, car vous devez être à votre meilleur.

« Personnellement, je dois être à mon meilleur si je vouloir gagner. J'essaie juste de m'assurer que je suis cohérent à chaque fois que j'entre sur la piste et que ma préparation et mon entraînement sont cohérents.

"C'est tout ce que je peux vraiment faire, c'est être cohérent tout au long de l'événement et Espérons une grande performance ici et là et voyons ce qui se passera. ||282

Belgium’s world champion Nafi Thiam remains the overwhelming favourite for the title but Johnson-Thompson is tipped to challenge her and is comfortable with the spotlight.

“I think the pressure is in different ways,” she said. “There is pressure to win and there is pressure to do well and make sure that you put it out there.

“I am just enjoying what I am doing and obviously when you are doing well that is easier.”

La chaleur a été un sujet de conversation constant à Doha - avec des foules pauvres au stade international de Khalifa - avec le partenaire d'entraînement de Johnson-Thompson et décathlonien champion du monde Kevin Mayer menant la critique des athlètes à propos de l'organisation de l'événement au Qatar .

Bien que le stade soit climatisé, certains ont encore eu du mal, mais Johnson-Thompson pense qu'elle peut y faire face.

She added: “It is something I am more used to being in Montpellier now. We went through that big heatwave and it got to 46 or something in July and it was unbearable.

"Nous disions que c'est ce que ce sera comme à Doha mais il y aura l'air conditionné et l'ombre et j'espère que c'est quelque chose que nous pouvons gérer. »

News Now - Sport News