Les autorités contraintes d'annuler le Grand Prix d'Australie en raison des craintes croissantes de coronavirus

AUTO-PRIX-F1-ESP-TEST < /image>

Le Grand Prix d'Australie de ce week-end a été annulé en raison des craintes entourant la propagation du coronavirus.

L'événement d'ouverture du calendrier a été sous une menace croissante et, après une escalade effrayante au cours des deux derniers jours, les organisateurs l'ont annulé à contrecœur.

McLaren s'était déjà retiré du week-end de course après qu'un des membres de leur équipe ait été testé positif pour le virus et, avec un malaise croissant dans le paddock, la FIA n'a pas eu d'autre choix que d'annuler la course.

L'équipe basée en Grande-Bretagne a révélé dans un tweet qu'elle ne pouvait tout simplement pas participer à la course et qu'elle se concentrait sur la garantie de son employé. a reçu toutes les ressources dont ils avaient besoin pour lutter contre le virus.

Lewis Hamilton avait précédemment exprimé son choc que la course ait été donnée le feu vert face à un nombre accru de cas dans le monde tandis que Sebastian Vettel a menacé que les pilotes « tireraient le frein à main » sur la course s'il devenait nécessaire de le faire.

Il y avait eu des protestations sévères dans la ville hôte de Melbourne au cours des deux derniers jours, appelant à l'annulation de la course, les habitants cherchant désespérément à éviter un afflux de voyageurs internationaux dans leur ville.

Malheureusement, l'escalade rapide n'est survenue qu'après que les équipes et l'équipage eurent sont arrivés dans le pays et la FIA a été laissée pour compte depuis.

Des réunions ont eu lieu toute la nuit à Melbourne après qu'il a été initialement décidé que les essais du vendredi se dérouleraient normalement.

Cependant, selon la BBC, les initiés ont exprimé leurs inquiétudes quant à l'apparition de nouveaux cas dans l'agitation du paddock très fréquenté.

En conséquence, il a été décidé d'annuler la course.

The Chinese Grand Prix has already been postponed and, with the inaugural Vietnamese showpiece shrouded in doubt, F1 organisers will have to come to terms with what could be a very disrupted calendar.

News Now - Sport News