Sport féminin : la ligue australienne de rugby féminin en crise alors que plusieurs clubs abandonnent la nouvelle saison

2020 NRL Nines - Day 2

Deux des quatre équipes féminines de la LNR ont annoncé qu'elles ne participeraient pas à la compétition de cette saison en raison du coronavirus.

La saison est prévue pour commencer en septembre, mais pourrait encore faire l'objet d'un report ou d'une annulation compte tenu de la pandémie actuelle. Les Warriors de Nouvelle-Zélande et les Roosters de Sydney ont tous deux annoncé qu'ils ne participeraient pas à la compétition pendant cette période, citant des mesures de réduction des coûts comme principale raison.

Le Sydney Morning Herald a rapporté que NRLW teams could face tournament costs of up to $500,000 per season and with little revenue to cover these overheads, it is no surprise that teams are taking this decision, especially given the uncertain times the world finds itself in.

Unlike the AFL, which subsidises clubs up to $250,000 per season, the NRL offers nothing to cover club losses and teams are forced to fend for themselves. The absence of renowned teams like the Roosters and Warriors is unquestionably a back-step for women’s rugby league, which has built significant momentum in recent years. 

Le match State of Origin de l'année dernière a attiré une foule record la saison dernière, mais cette année, on ne sait pas encore si le tristement célèbre match de rancune aura lieu. Le match doit avoir lieu au Sunshine Coast Stadium le vendredi 19 juin.

Alors que la Rugby League n'est pas le seul sport à rencontrer des problèmes à cause de COVID-19, compte tenu de son manque de financement par rapport à certains d'autres sports féminins, on peut se demander combien de temps le jeu peut continuer si les choses continuent comme ça.

Actualités maintenant - Actualités sportives