Eric Abidal implore le pardon de sa femme après l'affaire Kheira Hamraoui présumée

Eric Abidal

L'ancienne star de Barcelone Eric Abidal s'est rendue sur Instagram pour présenter des excuses à sa femme Hayet Abidal après avoir été accusée d'avoir eu une liaison avec la joueuse du Paris Saint-Germain, Kheira Hamraoui.

Eric et Hayet sont mariés depuis 2003 et ont cinq enfants entre eux. Cependant, Hayet a maintenant demandé le divorce –– disant à RMC Sport qu'Eric avait reconnu son infidélité.

Hamraoui a joué pour Barcelone de 2018 à 2021 –– la même période au cours de laquelle Abidal était le directeur du football de Barcelone.

L'ancien représentant légal de France International a refusé de commenter lorsque les premières nouvelles de la procédure de divorce envisagée par Hayet ont fait surface, mais l'homme de 42 ans a maintenant rompu son silence.

Sur son compte Instagram personnel, qui compte près de 700 000 abonnés, Abidal a exhorté sa femme à lui pardonner.

ENTER GIVEAWAY

ENTRER GIVEAWAY

"Quelle que soit votre décision, tu resteras à mes yeux la femme de ma vie, et surtout la mère de nos merveilleux enfants", a-t-il écrit.

"Je mérite cette humiliation même si elle me tue vivant. Dieu merci, si Dieu le veut un jour tu me pardonneras. #loveyoutothemoonandback."

Les rapports de l'affaire ont été révélés pour la première fois à la suite de l'horrible attaque contre Hamraoui par deux hommes masqués après un repas de l'équipe du PSG à Paris en octobre.

Le milieu de terrain a rappelé le nuit de l'attentat au journal françaisL'Equipe, déclarant : « Mon agresseur m'a frappé plusieurs fois avec une barre de fer. [J'ai] vu qu'il visait principalement mes jambes et j'essayais de me protéger avec mes mains. À ce moment-là, je n'ai pas vu d'arme.

"Ils se sont immédiatement mis à crier : « Ouvrez la porte ! Ouvrez la porte ! » Celui de mon côté m'a attrapé et m'a tiré hors du véhicule.

"Avant, il a saisi une barre de fer rectangulaire qu'il avait cachée dans son pantalon ou sous son pull."
À l'origine, la police a arrêté la coéquipière de Hamraoui, Aminata Diallo, qui conduisait le Milieu de terrain français chez lui au moment de l'attaque.

Diallo auraitinstigateur de l'agression pour empêcher Hamraoui de menacer sa place dans l'équipe du PSG mais a ensuite été libérée sans inculpation.

La police a découvert que le téléphone de l'ancien joueur de Barcelone était enregistré au nom d'Abidal et souhaite donc l'interroger sur l'agression.

Les avocats de Hayet ont nié qu'elle a eu une quelconque implication dans l'attaque, mais elle devrait également être interrogée.

Actualités - Actualités sportives