Emma Raducanu : la star du tennis prise pour cible par un harceleur la laissant effrayée de sortir seule

  • Tom Goward
p1fqiroj5219cop9j1oloieufhd.jpg

Jeune Britanniquetennis starEmma Raducanu has been left scared to go out alone after a stalker stole her dad’s shoe for a souvenir, selon un nouveau rapport du Daily Mail.

The stalker, Amrit Magar, located the 2021 Sports Personality of the Year winner’s home and on multiple occasions left notes and gifts before making off with her dad’s trainer. 

Radacanu avait ceci à dire à Melbourne le mois dernier lors de la préparation de l'Open d'AustralieOpen d'Australie : "A cause de cela, j'ai l'impression que ma liberté m'a été enlevée de moi. Je regarde constamment par-dessus mon épaule.

“Je me sens nerveux et j'ai peur que cela se reproduise. Je ne me sens pas en sécurité dans ma propre maison, là où je devrais me sentir le plus en sécurité. pour se rendre chez elle.

Magar was a former delivery driver for Amazon and travelled to South East London where the teenage tennis player lived and then asked locals for directions to her house. 

Magar a dit qu'il avait pris goût à Raducanu pendant le confinement où il était au chômage et qu'il la regardait à la télévision.

En novembre, le chauffeur-livreur est arrivé avec des fleurs et une note qui disait : "Rien à dire, mais vous méritez l'amour."

p1fqirr8rknts6vse12ui2jsl.jpg

Le harceleur est ensuite revenu encore deux fois avec une carte de son voyage jusqu'à sa maison et une deuxième fois mettre des décorations de Noël dans les arbres du jardin de la joueuse de tennis.

Le père d'Emma, ​​Ian, a suivi Magar dans sa voiture jusqu'à l'arrêt de bus, où il a appelé la police.

M. Raducanu a déclaré : "J'ai reçu une notification sur mon téléphone de la sonnette Nest. Il disait qu'il y avait quelqu'un devant la maison.

“Je suis sorti et j'ai vu un homme debout sur le trottoir. Il a commencé à s'enfuir. »

p1fqirsvb8jl51e3tvfm19b31k7fn.jpg

Giving evidence in court, Magar said he was “ashamed” now after realising he upset her.

Magar was found guilty by district judge Sushil Kumar, who said: “His inability to explain how he did not think this was harassment is incapable of belief.”

Magar was bailed on the basis he does not contact Raducanu and her parents, or visit the street they live on.

News Now - Sport News