Rachael Blackmore se sent excitée et non nerveuse avant le Grand National

Rachael Blackmore

Rachael Blackmore dit qu'elle ressent plus d'excitation que de nerfs alors qu'elle tente de remporter son deuxième Grand National consécutif.

Blackmore, qui est devenue la première femme à remporter la course d'Aintree, retrouvera la championne en titre Minella Times pour la course de samedi.

Parce que le National est une poursuite avec handicap avec des poids attribués en fonction de la note de chaque coureur, Minella Times doit porter 21 livres de plus, sur 11e 10 livres, cette année.

L'entraîneur Henry De Bormhead a déclaré : "Il a adoré l'année dernière, mais il a évidemment beaucoup augmenté dans les classements, donc ce ne sera pas facile pour lui."

 Blackmore ne pas ressentir la pression 

Tiger Roll a été le dernier cheval à remporter des Grands Nationaux consécutifs en 2018 et 2019, mais l'exploit n'a été réalisé qu'une poignée de fois dans l'histoire.

Néanmoins, Blackmore dit qu'elle ne ressent pas la pression de rouler avec le champion en titre et a souligné que le Grand National a une "sensation différente" à ce sujet par rapport aux autres événements.

«Le Grand National a une sensation différente», a-t-elle déclaréBBC Sport. « Vous ne ressentez pas le même genre de pression que pour Cheltenham. Tout le monde sait qu'il y a tellement de variables différentes pour le Grand National et que tant de choses peuvent arriver, donc aucun jockey ne ressent les mêmes attentes.

« Ce que vous ressentez, c'est de l'excitation. Les jockeys se souhaiteront bonne chance. Il a une sensation différente. Et surtout chevaucher quelqu'un comme Minella Times.

Malgré sa victoire l'an dernier, Minella Times n'est pas la favorite pour la course de samedi et a actuellement une cote d'environ 11/1.

La Snow Leopardess formée par Charlie Longsdon est la préférée des bookmakers avec une cote d'environ 7/1, tandis que Delta Work formé par Gordon Elliot est juste derrière.

Un modèle pour les femmes du monde entier 

Blackmore est déjà entrée dans l'histoire à plusieurs reprises. En plus d'avoir remporté le Grand National l'année dernière, elle est également devenue la première femme à diriger le jockey au Festival de Cheltenham avec six victoires, dont le Champion Hurdle.

Après sa victoire historique à Aintree, on a demandé à Blackmore comment elle se sentait d'être la première femme à remporter le National et sa réponse a été emblématique.

“Je ne me sens ni homme ni femme en ce moment – ​​je ne me sens même pas humain. C'est tout simplement incroyable. »

Avant la course de cette année, Blackmore a déclaré qu'elle était honorée que tant de personnes l'aient félicitée et lui aient offert son soutien, mais qu'elle essaie de ne pas le prendre pour acquis.
“I suppose I’m still living in that bubble at the moment, so I’m not getting too wrapped up in any of that,” she said. “I’m just enjoying what I’m doing. I get lots of letters from kids, wishing me good luck or saying well done and that’s wonderful to see them have such an interest.”

Cela dit, Blackmore a admis qu'elle était consciente modèle qu'elle est pour les autres et a souligné que son objectif est de continuer à faire ce qu'elle fait.

« Ouais, écoutez, je sais vraiment [je sais qu'elle est un modèle]. À certains égards, vous espérez simplement que vous ne ferez rien pour gâcher cela, mais en fin de compte, je peux simplement faire de mon mieux pour continuer à gagner et c'est la chose la plus importante. »

Le Grand National démarre samedi à 17h15 BST.

News Now - Sport News